Installation/Configuration Deluge Torrent Web & Daemon

Pour ceux qui connaissent un peu le monde des clients torrent en mode daemon/interface web il y a Deluge. Moins connue et un peu plus compliqué à installer que transmission, il reste néanmoins un client qui propose une interface particulièrement soigné tout en proposant des réglages bien plus fin que son concurrent (transmission est un très bon client, mais je le trouve un peu limité en termes d’options.). En plus de ses fonctions déjà nombreuses il propose un système de plugin permettant d’étendre encore ces dernières.

Installation sur Debian

Un refresh des dépôts et on installe le daemon et l’interface web

La configuration du daemon se fait dans le fichier de configuration suivant :

/var/lib/deluge/core.conf

Quelques paramètre important (qui peuvent être aussi modifié via l’ihm):
move_completed_path : où copier les fichiers terminés
torrentfiles_location : où stocker les torrents
download_location : où mettre les fichiers en cours de chargement
autoadd_location : où se trouvent les fichiers torrent qui devront être ajoutés pour déclencher un téléchargement

Par défaut Deluge ne se lance pas tous seul, faisons un premier test en le lançant à la manuellement  :

Dans un premier terminal, il faut lancer le serveur deluged :

Dans un second terminal, le serveur Web :

On constate que ça fonctionne mais nous allons faire en sorte qu’il démarre automatiquement au boot du système.

Création du script d’init et du fichier de variable.

Le fichier contenant les variables se trouve à l’emplacement suivant :

/etc/default/deluge-daemon

On renseigne un user que l’on créera dans un second temps :

On créé ensuite le script de démarrage. (NB : Vous trouverez multitude de script d’init pour deluge sur internet, celui que je vous propose en est un parmi d’autre, malheureusement je n’ai pas noté la source mais l’auteur est cité en commentaire.)

Script de démarrage : /etc/init.d/deluge-daemon

On rend le script exécutable et on l’ajoute dans la séquence de démarrage :

On créé l’utilisateur système : « deluge »

Voilà on reboot la machine et on vérifie que les deux services soit lancés :

On peux se connecter à l’interface via l’adresse http://monserveur:8112deluge

 

 

 

 

 

Le mot de passe par défaut est « deluge », l’interface vous proposera de le changer à la première connexion. Par ailleurs le canal de communication n’est pas chiffré avec SSL, c’est une des premières choses à faire (particulièrement si c’est une machine publique) que vous pouvez modifier dans les options.

Enjoy !!!

 

About Raphaël DROITECOUR

Ingénieur réseaux & systèmes, passionné par l'univers Unix/Linux, la virtualisation et les réseaux dans leur ensemble. J'aime à partager (lorsque mon planning me le permet) mes découvertes et recherches via ce blog.
This entry was posted in OpenSource and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *